Réunion à la CCI sur le thème de la Marétique le 19 Novembre 2019

Par morlaix avec vous

( organisée par le conseil de développement du Pays de Morlaix ).

Vous avez dit : « Marétique » ? Sous ce terme barbare, en fait, on réuni deux compétences, celles des différents métiers de la mer et des immenses possibilités que le progrès du numérique et de l’intelligence artificielle peuvent lui apporter.

Exemples concrets de « marétique » :

La Criéee de Roscoff gère de manière numérique, la valorisation optimum des produits de la pêche pour le compte de 100 bateaux dont 9 chalutiers. Soit environ 5 500 tonnes de poissons par an dont 1000 tonnes de lottes pêchées au filet. Elle réalise un CA d’environ 25 millions d’€. 85 % des achats sont faits à distance par internet, les cours sont ajustés en fonctions des informations fournies par les pêcheurs, avant même qu’ils atteignent le port.

Brittany ferry fait intervenir des calculateurs dans sa gestion des puissances fournies par les moteurs pour optimiser la consommation de carburant en tenant compte des différents paramètres climatiques et maritimes. Elle réduit ainsi sa consommation et son impact carbone de 5 à 15 %.

La Station biologique de Roscoff, grâce à la puissance des calculateurs et l’intervention de l’intelligence artificielle, procède à des études génomiques et de séquençage qui permettront à terme de mieux comprendre, valoriser, protéger et pérenniser la richesse des océans.

Perspectives autour de la marétique :

Il est impossible à ce jour d’établir des frontières au champ d’action de la marétique. On sait seulement qu’il est prometteur d’immenses progrès , concernant tous les domaines : transports, fourniture d’énergie, fourniture de nourriture, connaissances fondamentales, progrès médicaux, ressources minérales...

Les enjeux pour Morlaix et le pays de Morlaix :

Les enjeux sont considérables du fait de sa position maritime et de la possibilité d’accueillir les compétences dans le numérique, de nature très mobile.

Il apparaît opportun d’étudier la perspective de créer un salon de la Marétique et de favoriser l’implantation d’un pôle de développement autour de cette idée.

Pour cela il faudra réunir toutes les compétences et bonnes volontés du pays de Morlaix ainsi que toutes les instances institutionnelles et associatives, pour le concrétiser. Le parc expo de Langolvas à Morlaix est un atout réel au plan local. La présence de l’Université Sorbonne de Roscoff contribue également fortement à cette dynamique.

Nous avons émis cette idée lors de la réunion et elle a suscité un accueil très favorable, qui méritera un développement au moment opportun.