Morlaix Cœur de Ville ( paru le 03 Mars 2020 )

Notre réponse ce jour dans Le Télégramme Morlaix :

« Le projet Cœur de Ville a été initié par le gouvernement pour redynamiser les villes en grande difficulté économique. Morlaix y est éligible. C’est un bon projet, que nous soutenons. Il engage l’État à hauteur de cinq milliards d’euros. Encore faut-il que l’usage de cet argent réponde aux bons objectifs pour Morlaix. Ce dispositif est censé apporter des réponses au regard de la perte d’activité des commerces et/ou revaloriser les logements anciens, vétustes, aux mauvaises performances énergétiques. Tel que la municipalité le présente pour Morlaix, il est question du musée, du complexe culturel rue de Paris, du funiculaire ou sa variante, de la rénovation de la voie d’accès au Port et de l’îlot Gambetta (dont on ignore tout du contenu réel). À ce stade de la communication officielle, on ne retrouve pas de mesures propres à redynamiser les commerces qui périclitent, ni de revalorisation de l’habitat ancien.

Un projet d’une telle ampleur, qui construit le Morlaix de demain, aurait dû être mené avec plus de concertation. Nous aurions proposé des projets créateurs d’emplois tels que le rachat de locaux vacants ou la rénovation urbaine. Pour redonner du dynamisme à Morlaix, qui souffre d’une image de ville qui décline, il faut un plan de redynamisation efficace sur trois axes (économique, urbanisme, animation), afin de stimuler aussi les investissements privés en complément du projet Cœur de Ville et renforcer de manière conséquente les animations commerciales et culturelles ».